Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 09:42

L'interdiction de consommer du requin vient d'être rappelée par l'Agence nationale de Sécurité sanitaire de l'Alimentation et du Travail. Elle vient de rendre public un avis concernant le risque potentiellement MORTEL lié à la consommation de viande de squale. Les ciguatoxines, composés présent dans la chair provoque une intoxication alimentaire grave, la ciguatéra. La ciguatoxine est considéré comme l’une des plus puissante biotoxines marines puisqu’il suffit d’à peine un microgramme pour tuer un homme.

Ces toxines ne SONT PAS éliminées lors de la cuisson, même à très forte température.

La ciguatera concerne environ 400 millions de personnes et on estime à 50 000 le nombre de personnes intoxiquées chaque année. Il s’agit de la plus importante des intoxications par produits de la mer.

Bonne nouvelle pour les requins qui paient le prix fort avec les soupes d'ailerons puisque l'on estime que le nombre de requins tués, massacrés, découpés et rejeté vivant à la mer est estimé entre 38 et 100 millions par an !

La maladie, très grave, peut avoir un ou plusieurs des symptômes ci-dessous :

 

Signes digestifs

  • Douleurs abdominales diffuses.
  • Nausées, vomissements.
  • Diarrhée, le plus souvent aqueuse, responsable de déshydratation aiguë.
  • Ténesme.
  • Hoquet.

Signes nerveux

Ils apparaissent en quelques jours voire en quelques heures et durent parfois des mois. Ils peuvent toucher l’ensemble du système nerveux.

Atteinte du système nerveux central

  • Syndrome cérébelleux : une ataxie cérébelleuse peut être observée avec des troubles de la coordination et de l'équilibre.
  • Fatigue chronique : asthénie, léthargie, troubles du sommeil avec cauchemars, réveils précoces, intolérance à l'exercice, manque de motivation, douleurs variées, céphalées quotidiennes, etc. Ce syndrome peut être lié aux dysfonctionnements touchant le système nerveux tout entier ou à un état dépressif associé.
  • Syndrome dépressif.
  • Hallucinations visuelles ou auditives.
  • Céphalées, vertiges, étourdissements, ...

Atteinte du système nerveux périphérique

  • Paresthésies : à type de picotements, engourdissements, fourmillements. Elles sont observées surtout au niveau des extrémités, du visage (péri-orales, labiales, linguales, pharyngées) et parfois en région péri-anale.
  • Dysesthésies : le patient se plaint de sensations de brûlure ou de décharges électriques au contact d'objets froids : la douche froide paraît bouillante, les objets froids brûlent la main, ...
  • Ataxie : par atteinte de la sensibilité profonde, elle peut être responsable d'une ataxie et expliquer des troubles de la marche.
  • Faiblesse ou fatigabilité musculaire voire parésies.
  • Abolition ou diminution des réflexes ostéo-tendineux.
  • Atteinte des nerfs crâniens.

D’autres symptômes peuvent mettre en jeu le pronostic fonctionnel voire le pronostic vital :

  • Troubles de la déglutition.
  • Convulsions.
  • Troubles de la conscience.
  • Coma.
  • Paralysie de la fonction respiratoire par fatigabilité des muscles inspiratoires et du diaphragme, ou par atteinte du système nerveux autonome.
  • Neuropathies périphériques de type polyneuropathies. Le pronostic peut être mis en jeu par une paralysie des muscles respiratoires et des troubles de la déglutition.

Signes cardio-vasculaires

  • Bradycardie sinusale inférieure à 60 par minute.
  • Hypotension artérielle.
  • Hypotension orthostatique pouvant persister jusqu'à quatre semaines.

Signes généraux

  • Myalgies.
  • Arthralgies : elles touchent surtout les grosses articulations, particulièrement les genoux, les chevilles, les épaules et les coudes.
  • Prurit : il constitue l’un des maîtres-symptômes de la ciguatera, à tel point qu'il a donné son nom à la maladie en Nouvelle-Calédonie : « la gratte ». Le prurit peut parfois être généralisé. Les démangeaisons peuvent être très sévères et occasionner des lésions de grattage avec leur lot de complications : excoriations, abcès, cellulites, cicatrices, lichenification.
  • Éruptions cutanées : lésions éruptives non spécifiques érythémato-papuleuses, avec parfois une desquamation lors de la phase de guérison.
  • Frilosité, frissons sans fièvre.
  • Hypersudation, hypersalivation, hyperlacrymation, rhinorrhée.
  • Raideur de nuque.
  • Dysurie, rétention aigüe d'urines.
  • Goût métallique dans la bouche, douleurs dentaires, sensation de dents qui se déchaussent, douleurs gingivales.
  • Hydrophobie.
  • Dyspnée asthmatiforme.
  • Flou visuel voire perte de vision transitoire, ophtalmoplégie, diplopie, douleurs rétro-oculaires, injection conjonctivale, photophobie, mydriase ou myosis, ptosis.
  • Prurit vulvaire, dyspareunie.
  • Douleurs péniennes lors de l'érection avec intensification au moment de l'éjaculation, pouvant empêcher l'homme d'avoir des relations sexuelles pendant plusieurs semaines. Douleurs testiculaires, urétrites avec sensibilité du méat.

Espérons que cette information va circuler pour le bien être de ces magnifiques animaux.

 

Source 1 : Le Nouvel observateur du 25/09/2014, page 28.

Source 2 : http://www.planetoscope.com/Animaux/310-nombre-de-requins-tues-et-rejetes-a-la-mer.html

Manger du requin est dangereux pour la santé !Manger du requin est dangereux pour la santé !Manger du requin est dangereux pour la santé !

Partager cet article

Repost 0
Published by Baron Eraser
commenter cet article

commentaires

Chris de la Louiseraie 02/10/2014 10:16

Compte un j'aime de plus puisque facebook m'a bannie :)

Baron Eraser 02/10/2014 10:29

La merde ca paient, c'est bien connu mouhahaha !
Allez courage a toi :)

Chris de la Louiseraie 02/10/2014 10:20

je reviendrais uniquement si je récupère mon compte, l'autre débilus de créateur de FB vient de se payer une ile, comme quoi plus tu fais #### les gens plus ils t'aiment et plus ils te rendent riches....

Baron Eraser 02/10/2014 10:18

You will be back ?