Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 09:25

Et ce sont les militants qui sont traités d'extrémistes ?

Tordesillas - La folie collectives des hommes

Je ne dirais qu'un mot : Tordesillas.

Le récit que je viens d'entendre est absolument incroyable.
Incroyable d'horreur,
Incroyable d'anachronisme,
Incroyable de folie collective,
Incroyable de mensonge religieux,
Incroyable d’obscurantisme,
Incroyable à notre époque,
Incroyable a faire peur.


Mais vraiment comme es-ce possible ?
J'espère que vous l'entendrez vous aussi ce récit mes ami(e)s, et surtout, une grand pensée pour Volante, victime de la folie des hommes, une folie inimaginable.

Et une grande, très grande pensée pour les 60 militantes et militantes, Français et Espagnol coude a coude, avec en face 30.000 aficionados déchainés par la tuerie, haineux, armé et violents !


- PLUS DE DETAIL -

Chers amis,

"El Toro de la Vega", à Tordesillas (Espagne), est sans doute la pire de l'une des variantes de la tradition tauromachique...
A tel point que beaucoup d'aficionados de corrida ne cautionnent pas cette pratique.
Un taureau est poursuivi par une foule de sauvages à pied. Et par des cavaliers munis de lance... Jusqu'à ce que le taureau s'arrête, épuisé, affolé. Il est alors massacré à coups de lance !...

Des témoignages et des vidéos de cette cruauté font le tour du monde depuis des années.
Le mouvement animaliste contre la barbarie se développe tellement actuellement que cette "tradition" annuelle, pourtant très ancrée localement, pourrait tomber.
Beaucoup de militants se rendront cette année sur place pour tenter de s'opposer à l'édition 2012 du "Toro de la Vega".

Tordesillas - La folie collectives des hommes

Tordesillas se situe près de Valladolid, 400 km d'Hendaye (frontière, 4h par autoroute).

Une pétiton pour que cela cesse :

https://secure.avaaz.org/en/petition/Abolicion_del_Toro_de_la_Vega/sign/

Repost 0
Published by Baron Eraser - dans Tauromachie = Secte
commenter cet article
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 10:47

Je suis un homme, mais je suis aussi une femme.
Je mange, marche, vis dans notre société, en l'occurrence en France.
J'ai un mari ou une épouse, parfois des enfants.
Je travaille, ou j'ai travaillé, paye mes impôts.
J'essaie d'être courtois avec mes voisins.
Je surveille leur maison en été, j'arrose leurs fleurs,
Je nourris leurs chats, chiens et oiseaux.
En retour, ils font pareil pour moi.

 

 

Je vais au marché faire mes courses.
Je marche normalement dans la rue, je souris aux passantes et aux passants.
J'ai deux chats, un chien et des oiseaux.
Je les aime, je les nourris et je les protège.
Je parle et rencontre des amis, je suis socialement intégré.
J'aime faire de nouvelles rencontres.
Je vote au mieux pour mon Pays.
J'aime faire des cadeaux à mes proches, et qu'ils m'en fassent.

 

23-97.jpg

Et pourtant, au fond de moi, est tapis un noir secret.
Une chose immonde qui gronde et ne demande qu'à sortir, à rugir.
Une chose si laide qui parfois prend le contrôle pour s'abreuver du sang innocent.
Cette masse sombre, noire, abjecte, toujours en moi,
Aime se repaitre de la torture et de la souffrance d'un être sans défense.
Elle aime voir le sang, les tripes, entendre les cris et voir le regard suppliant,
Pour ne donner que la mort.
Cette chose immonde fait partie de moi, je l'aime.
J'aime cette sensation de pouvoir me repaitre en toute impunité de la mort,
J'aime ce plaisir que me procure de voir couler le sang, de voir couler la souffrance,
J'aime au point de parfois en jouir d'entendre ces hurlements de douleur,
Ces suppliques qui ne seront jamais écoutées.
Je me délecte des entrailles qui tombent, des morceaux de chair qui volent
Je savoure les derniers soupirs, je hume le dernier souffle.

16252410-vampire-joli-sur-fond-noir-avec-un-verre-de-sang.jpg Et puis, ma coupe pleine et ivre du sang innocent versé,
Je retourne à ma vie tranquille,
Je reprend ma forme humaine, vieille ou jeune,
Je remarche sur mes pas bien tracés, biens réglés.
Normal, invisible.
Mais le monstre est toujours là, tapis, prêt à sortir de nouveau.

 

 

2710167180_1.jpg

Je sais que je suis un monstre, une abomination.
Mais j'aime ca. Et j'aime ce système qui me protège.
Malheurs à vous, je peut être votre voisin, votre voisine.
Votre frère ou votre soeur, votre père ou votre mère.

Je suis... un Afficionados.

Repost 0
Published by Baron Eraser - dans Tauromachie = Secte
commenter cet article
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 17:57

Les Fous Sanglants


"Les affiocs (afficionados) : votre temps est compté.
Bientôt vous vous éteindrez et tout le monde vous oubliera,
Vous et votre passion perverse de dégénérés sanguinaires,
Vous les fous errants cherchant à détruire la réelle beauté,
Vous les malades mentaux dont la société ne s'occupe pas encore.
Vous et votre engeance co-sanguine ne pourra survivre bien longtemps encore.

 

anti-corrida-capea-becerrada-bolsin--enfant


Vos efforts désespérés pour tenter de vous sauver sont vains,
Car vos gestes désordonnés ne font que vous enliser un peu plus
Chaque jour dans les sables mouvants de l'Amour universel.

Bientôt, la Société vous prendra en charge,
Afin de vous faire enfermer

Afin de vous empêcher de continuer à nuire, car, enfin,
Le plus grand nombre se rendra compte de votre dangerosité.

 

corrida-la-sangria-nacional

 

Et il viendra même un temps ou certains s'écrieront "IMPOSSIBLE !"
Quand les plus anciens leurs raconteront votre triste histoire,
L'histoire des "Fous Sanglants", qui, pire qu'une horde de barbares

 

Se repaissaient des litres de sang déversés par un innocent pacifique,
Sans défense, dans une arène dont vous fixez les limites,
Afin de vous délecter de ses cris et de sa souffrance.

 

michelito-lenfant-torero-tue-six-taureaux-L-4


Le temps viendra ou la Société se rendra compte
Qu'il est totalement impensable que vous soyez en liberté.
Bientôt, votre sous-espèce s'éteindra,

Au fond d'un lit d'hôpital, au fond d'une prison,
 

 

Seuls, ignorés, oubliés, baignant dans vos excréments,
Car vous serez devenus des Pariâts, des Apostats,
Que le Monde fuira et aura honte d'avoir un jour dans sa jeunesse,
Enfanté, nourri et laissé grandir.

 

une-corrida-de-taureaux.jpg

 

Oui, bientôt le temps viendra où, enfin,

De victimes malheureuses et innocentes

Ils seront appelé Liberté et Félicité,

Débarrassé à tout jamais de vous et de votre folie.

 

taureaux.jpg


Et personne,
Absolument personne ne vous regrettera."

 

 

Baron Eraser

Repost 0
Published by Baron Eraser - dans Tauromachie = Secte
commenter cet article
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 14:16

VOILA CE QUI EST ENTREE AU PATRIMOINE DE LA FRANCE !
 

 

Voila ce qu'un pseudo ministère à oser faire entrer au patrimoine de la France !

(immatériel ou pas on s'en fout, ce n'est qu'un jeu de mot sans valeur...)



HONTE ! SHAME !!!

OU EST LA BEAUTE autant pour l'animal que pour l'homme ?

OU EST LA SPLENDEUR ?

OU EST L'ART ?

 

Nulle part.

 

Cet homme plantait des banderilles dans le dos des taureaux. Ce sont de gros crochet harpon en fait. Le taureau saigne abondamment, ses chairs sont entaillées.
C'était le métier de cet homme. Sur cette vidéo, il se fait arraché la moitié du visage par un coup de corne. Selon l'article ci-dessous : ", la corne a détruit le visage du Cyclon de Jerez affectant les mâchoires, les nerfs faciaux, le conduit auditif et ressortant par la cavité orbitale ! "

Attention image pouvant choquer.

 

 

A ce titre, et par comparaison, faisons alors aussi entrer au patrimoine :

- la guillotine

- le rouet

- le piloris

- l'excision des femmes

- le droit de cuisage

- l'esclavage infantile

 

A pres tout, c'est du même acabis !

Repost 0
Published by Baron Eraser - dans Tauromachie = Secte
commenter cet article